Moins de cinq ans après sa création, Waga Energy boucle une deuxième levée de fonds d’un montant de 10 millions d’euros. La moitié de cette somme a été apportée par deux nouveaux investisseurs : les fonds Noria et Tertium. Noria est une structure d’investissement familiale lilloise engagée dans l’écologie et la transition énergétique, et Tertium un fonds d’entrepreneurs qui accompagne les entreprises françaises présentant un fort potentiel de développement.

 

Il s’agit de la deuxième levée de fonds réalisée par Waga Energy depuis sa création en 2015. Un premier tour de table avait permis de réunir 1,8 million d’euros auprès de trois investisseurs :
  • Air Liquide Venture Capital, filiale du groupe Air Liquide, l’un des leaders mondiaux des gaz, technologies et services pour l’industrie et la santé ;
  • Ovive, groupe industriel français spécialisé dans le traitement des eaux industrielles et des effluents liquides ;
  • Starquest Capital, fonds d’investissement leader dans le capital-amorçage des jeunes entreprises innovantes.
Ces actionnaires historiques, ainsi que les fondateurs, ont également participé au deuxième tour de table.

 

Waga Energy déploie une solution unique au monde, permettant de produire du biométhane par l’épuration du biogaz généré spontanément par la dégradation des matières organiques dans les sites d’enfouissement. Ce biométhane est suffisamment pur pour être injecté directement dans le réseau de distribution du gaz, en substitution du gaz naturel fossile. La solution contribue doublement à la lutte contre le changement climatique : elle capte une source de pollution atmosphérique, et en extrait une énergie propre, locale et renouvelable. Waga Energy a reçu pour cette innovation le Grand prix de la lutte contre le changement climatique 2016 décerné par l’Ademe et le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer.

 

Waga Energy finance, construit et exploite les unités WAGABOX® dans le cadre de contrats long-terme avec les exploitants de site d’enfouissement pour la fourniture du biogaz, et génère des revenus en revendant le biométhane aux énergéticiens. La première unité a été mise en service en février 2017 sur le site Coved-Paprec de Saint-Florentin (Yonne). La solution est aujourd’hui adoptée par des acteurs industriels (dont Suez et Veolia) comme des collectivités. Six unités sont en exploitation en France et cinq autres en construction. Avec une capacité de production installée supérieure à 100 GWh/an, Waga Energy alimente 16 000 foyers en gaz renouvelable, et évite l’émission de 20 000 tonnes d’eqCO2 par an.

 

La levée de fonds va permettre d’accélérer le déploiement de la solution WAGABOX® en Europe et en Amérique du Nord, où Waga Energy a créé deux filiales : l’une basée à Philadelphie (Pennsylvanie, USA) et l’autre à Shawinigan (Québec, Canada). « Il existe environ 250 sites d’enfouissement en France et plus de 20 000 dans le monde : 98 % de notre marché est à l’international », explique Mathieu Lefebvre.
Conférence de presse

Mathieu Lefebvre : “Nous bâtissons l’infrastructure énergétique de demain”

 

Mathieu Lefebvre, cofondateur et PDG de Waga Energy : « Cette opération constitue une nouvelle étape dans le développement de Waga Energy : après avoir démontré la performance et la fiabilité de notre solution WAGABOX® en France, nous engageons son déploiement à l’international, afin de réduire notre dépendance aux énergies fossiles et de contribuer à la lutte contre le changement climatique, défi majeur de notre génération. Nous sommes particulièrement heureux de recevoir le soutien d’investisseurs français engagés, qui vont nous aider à construire un leader industriel mondial dans le domaine des énergies renouvelables ».
 
Christophe Guillaume, gérant de Noria : « Waga Energy apporte une solution technologique et industrielle complète et inégalée pour valoriser le biométhane des sites d’enfouissement. Cette contribution à la production d’énergie verte et à la limitation des émissions de gaz à effet de serre est l’une des plus pertinentes sur le marché des énergies renouvelables. En outre, Waga Energy fait preuve depuis trois ans d’une excellence opérationnelle remarquée dans la construction, la mise en service et l’exploitation de ses unités. C’est sur cette vision que Noria rejoint Waga Energy et s’attachera à accompagner au mieux son ambitieuse stratégie de déploiement, au cœur de notre enjeu climatique ».
 
Stéphane Assuied, cofondateur et directeur général de Tertium : « Waga Energy déploie une solution innovante et particulièrement performante. Nous sommes très heureux de partager les valeurs d’un management talentueux engagé au service de la transition énergétique ».

VOIR LE COMMUNIQUÉ DE PRESSE