La WAGABOX®, une technologie de rupture
pour la valorisation du biogaz des sites d’enfouissement

 

Fruit de dix années de développement, la WAGABOX® est une technologie de rupture pour la valorisation du biogaz des déchets enfouis. Elle combine deux procédés d’épuration : la filtration par membrane et la distillation cryogénique.

La filtration par membrane extrait le dioxyde de carbone (CO2) et les impuretés contenus dans le biogaz des déchets. Le gaz est ensuite refroidi à température cryogénique pour séparer le méthane (CH4) de l’oxygène (O2) et de l’azote (N2).

Quelle que soit la composition du biogaz brut, la WAGABOX® fournit un biométhane pur à 98 %, compatible avec les critères d’injection des opérateurs de réseau.

La WAGABOX® valorise 90 % du méthane contenu dans le biogaz des déchets, garantissant un rendement énergétique trois fois supérieur aux solutions consistant à brûler le gaz pour produire de l’électricité. Le biométhane est facilement stocké et transporté grâce aux infrastructures gazières existantes.

Exclusivité Waga Energy, la technologie WAGABOX®, brevetée au niveau mondial, s’impose aujourd’hui comme la solution de référence pour la valorisation du biogaz des sites d’enfouissement. 

PERFORMANCES

90 % du méthane valorisé 

95 % de disponibilité de l’équipement

98 % de pureté du biométhane

Peut traiter un biogaz contenant jusqu’à 35 % d’air

Soit

25 GWh/an de biométhane*

3 000 foyers alimentés* 

4 000 tonnes de CO2 évitées chaque année*

(* estimation sur la base des déchets produits par 100 000 habitants)

• Un biogaz difficile à épurer

Le biogaz des sites d’enfouissement est un gaz complexe constitué de méthane, de dioxyde de carbone, d’air (oxygène et azote) et d’impuretés. La présence d’air rend la récupération du méthane très difficile. De plus, la composition et le débit du biogaz varient au gré des conditions climatiques.

Les techniques utilisées pour le traitement du biogaz issu de la méthanisation de déchets agricoles ou industriels sont inopérantes. La solution courante pour valoriser le biogaz des sites d’enfouissement consiste à le brûler dans un moteur de cogénération pour produire de l’électricité et de la chaleur.

Le rendement énergétique se révèle toutefois limité. La chaleur est rarement exploitable car les sites d’enfouissement sont éloignés des centres urbains.

• Transformer la pollution en énergie

La libération du biogaz des sites d’enfouissement dans l’atmosphère contribue fortement au réchauffement climatique : le méthane est en effet un gaz à effet de serre (GES) bien plus puissant que le dioxyde de carbone. À l’échelle de la planète, les déchets sont responsables d’environ 5 % des émissions de GES.

Certains pays — dont la France — obligent les opérateurs à capter le biogaz pour le brûler en torchère. Des millions de mètres cubes de méthane partent ainsi en fumée chaque heure sur les sites d’enfouissement.

Waga Energy met un terme à ce gaspillage énergétique en transformant cette pollution en énergie propre, locale et renouvelable.

Bruno Léchevin, président de l’Ademe

« La WAGABOX® est l’un des fleurons du Programme d’Investissements d’Avenir opéré par l’Ademe. C’est un projet très novateur qui conjugue les trois piliers du développement durable : économie, écologie et social. C’est aussi un bel exemple de l’expertise française dans l’ingénierie des gaz ».