Une deuxième WAGABOX® démarre au Canada

8 décembre 2023

Waga Energy et Matrec-GFL ont mis en service une unité de production de biométhane sur un site de stockage de déchets fermé à Chicoutimi. Le biométhane produit est injecté dans le réseau de l’énergéticien québécois Énergir, et contribuera directement aux objectifs de décarbonation du gouvernement du Québec.

Exploité entre 1998 et 2017, le site continue de produire du biogaz provenant de la décomposition des déchets. Grâce à la technologie WAGABOX®, ce biogaz est désormais valorisé sous forme de biométhane et injecté directement dans le réseau d’Énergir. Waga Energy et Matrec-GFL contribuent ainsi à ateindre l’objectif d’injecter 10 % de gaz renouvelable d’ici 2030 dans le réseau gazier d’Énergir, dans le cadre du Plan pour une économie verte du gouvernement du Québec.

L’unité WAGABOX® produira 16 GWh (60 000 GJ) de biométhane chaque année, évitant ainsi l’émission de plus de 2 500 tonnes d’eq CO2. Matrec-GFL a octroyé à Waga Energy le droit d’exploiter le biogaz pendant 10 ans et les deux entreprises partagerons les revenus générés par la production de biométhane sur ce site.

Le projet a bénéficié de 7,1 millions de dollars canadiens de subventions gouvernementales, soulignant l’importance croissante de la production de biométhane dans la transition énergétique. Deux autres unités sont en construction au Canada, confirmant l’engagement durable de Waga Energy.

Il s’agit de la deuxième unité WAGABOX® démarrée par Waga Energy au Québec. Deux autres unités sont en construction au Canada, l’une dans la région de Brome-Missisquoi, et l’autre en Colombie-Britannique ; six unités sont également en construction aux États-Unis.

« Ensemble, avec nos partenaires Matrec-GFL et Énergir, nous écrivons un nouveau chapitre où l’innovation et l’engagement se conjuguent pour façonner la trajectoire du biométhane comme un pilier de la transition énergétique, en participant au développement de l’économie locale et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Félicitations aux équipes dévouées qui ont travaillé avec passion et ingéniosité pour concrétiser ce projet. »

Julie Flynn, présidente-directrice générale de la filiale canadienne de Waga Energy.

 

« Nous sommes fiers de collaborer avec Waga Energy pour le lancement d’une installation de valorisation de biogaz à notre lieu d’enfouissement technique désormais fermé de Chicoutimi. Nous mettons en avant une initiative novatrice de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de production d’énergie renouvelable en donnant une deuxième vie aux matières résiduelles qui y sont enfouies. L’engagement de Matrec-GFL envers la durabilité est profondément ancré dans chacun de ses projets et nous sommes heureux d’incarner la gestion des matières résiduelles de façon responsable et d’être Verts pour la vie. »

Jean-Philippe Laliberté, vice-président opérations d’enfouissement et compostage – Est du Canada de Matrec‑GFL.

 

« Il n’y a nul doute : la filière du biométhane s’active plus que jamais au Québec ! Nous sommes toujours aussi fiers de voir de nouveaux projets d’ici prendre forme et entrer en activité. C’est le cas de celui de Waga Energy, à Chicoutimi, qui est le 7e projet de biométhane au Québec à injecter dans notre réseau. Il s’agit d’un projet porteur pour le Québec qui est le résultat d’une collaboration fructueuse avec nos partenaires Waga Energy et GFL Environmental. Leur expertise de pointe et leur vision font non seulement bouger la filière du biométhane, mais nous permettent de nous rapprocher de notre cible d’injecter 5 % de biométhane dans le réseau gazier d’ici 2025. »

Renault Lortie, vice-président, clients et approvisionnement gazier d’Énergir.

Plus d’informations

Lire le communiqué de presse

Waga Energy démarre sa première unité WAGABOX® aux États-Unis
Une nouvelle unité WAGABOX® dans le Pas-de-Calais
60M$ pour financer les premiers projets de Waga Energy aux États-Unis
Une unité WAGABOX® inaugurée dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes